Derniers articles

Publié le 23 février, par Solidaires 49

Pour un plan de transition sociale et écologique de notre agriculture : Un million de paysan.ne.s pour répondre à l’urgence sociale et climatique La Confédération paysanne et des organisations syndicales et citoyennes engagées dans le champ de l’environnement, de la défense des droits sociaux, le bien-être animal et l’éducation ont décidé de rédiger un plan de transition sociale et écologique de notre agriculture.

Alors que l’Etat préfère criminaliser les opposants à l’agro-industrie par sa cellule autoproclamée Déméter, que l’Etat, en cogestion avec la FNSEA*, organise le maintien du statu quo au lieu d’engager la transition, nous avons décidé d’unir largement nos forces pour l’avenir de notre agriculture d’ici 2030.

Dans les 10 ans à venir, la moitié des paysan.ne.s partiront à la retraite. Sans installations à la hauteur, nos territoires se videront et l’industrialisation poursuivra son œuvre destructrice de l’autonomie, de la rémunération paysanne et de la planète.

L’urgence sociale dans les campagnes est là ! Pourtant, si nous relevons ce défi de l’installation, cette nécessité de transmettre peut être une formidable opportunité pour la transition agricole.

En 10 ans, nous nous devons de sortir de ce modèle agroindustriel mortifère et de ses logiques de concentration, agrandissement, spécialisation, compétitivité-prix et industrialisation de la production agricole.

Ce plan devra permettre une réorientation des politiques publiques pour développer l’emploi agricole et rural et soutenir le redéploiement de l’agriculture paysanne et biologique et la relocalisation de nos systèmes alimentaires.

En parallèle, l’urgence climatique et écologique nous saute aux yeux et nous appelle à agir rapidement et efficacement. En 10 ans, nous nous devons de changer de modèle social et économique pour répondre au défi climatique et écologique. Sobriété et relocalisation sont indispensables pour atténuer le changement climatique et accroître la résilience de nos systèmes alimentaires locaux pour y faire face.

Nous sommes collectivement convaincus que la solution est de traiter conjointement urgence sociale et écologique, en faisant vivre le dialogue entre monde agricole et société civile.

Le dialogue et l’échange sont les seuls moyens de construire un futur vivre ensemble.

Nous croyons à un nouveau contrat social pour des systèmes alimentaires équitables et durables.

Nous savons ainsi que la transition agricole et alimentaire ne se fera qu’avec et par les paysan.ne.s. Nous avons besoin de paysan.ne.s nombreux.euses dans nos campagnes pour réussir ce plan. Il nous faut un million de paysan.ne.s pour répondre à l’urgence sociale et climatique.

Nous sommes conscient.e.s que notre modèle agricole doit changer pour répondre aux enjeux actuels : changement climatique, effondrement de la biodiversité, qualité de l’eau, alimentation de qualité accessible à tou.te.s, emploi, rémunération paysanne... Nous nous devons d’y répondre.

Les soutiens à l’agriculture industrielle doivent cesser. Nous revendiquons une politique ambitieuse d’accompagnement des paysan.ne.s à la transition agricole et alimentaire, en commençant par la PAC* et l’enseignement agricole. Ceci afin de sortir les paysan.ne.s du piège tendu par l’agro-industrie et les politiques mises en place depuis 50 ans. Cette évolution du modèle, proposée à tou.te.s, répondra aux enjeux de revenu paysan, de dynamique territoriale, aux droits sociaux, à la santé des populations et de l’environnement, au climat et à la biodiversité.

Signataires :

Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération paysanne

Jean-Marie Le Boiteux, secrétaire général du SNETAP-FSU

Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France

Khaled Gaiji, président des Amis de la Terre

Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace

Eric Beynel, porte-parole de Solidaires

Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac

>> Voir sur la site de la Confédération paysanne

Publié le 12 février, par Solidaires 49

RETRAITES : LE PROJET MACRON, PERSONNE N’EN VEUT ! Les organisations regroupées au sein de l’intersyndicale appellent l’ensemble des salariés et des jeunes à se réunir sur leurs lieux de travail pour discuter des initiatives à prendre pour faire céder le gouvernement !

Elles les appellent à participer :

Le 13 février : • Angers : Rassemblement à la préfecture, 17 h • Cholet : Rassemblement place Travot, 11 h Le 20 février, journée de grève interprofessionnelle et de manifestations  : • Angers : 11 h place du Ralliement • Cholet : 10 h 30 place Travot • Saumur : 10 h 30 place Bilange • Segré : 18 h place du Port

Tract intersyndical 12 fevrier 2020 verso tract intersyndical 12 fevrier 2020 verso le tract d’appel en pdf :

PDF - 813.2 ko

Publié le 31 janvier, par Solidaires 49

La retraite Macron on n’en veut pas !!

JEUDI 6 FÉVRIER 2020, JOURNÉE MASSIVE DE GRÈVE ET DE MANIFESTATIONS INTERPROFESSIONNELLES

14 h 30 manifestation interprofessionnelle, départ place du Ralliement

Les secteurs en grève se réuniront à l’issue de la manifestation, salle Pelloutier, à la Bourse du Travail à 16 h 30.

Ensuite :

RETRAITE AUX FLAMBEAUX 18 h, place du Ralliement, suivie de la projection d’un film en plein air le tract c’est là :

PDF - 639.4 ko
retraites tract intersyndical du 06 février 2020 recto
PDF - 639.4 ko
retraites tract intersyndical du 06 février 2020 verso

Publié le 27 janvier, par Solidaires 49

La retraite Macron, On en veut toujours pas !

Mercredi 29 janvier 2020, Veille de la « conférence sur le financement » JOURNÉE MASSIVE DE GRÈVE ET DE MANIFESTATIONS INTERPROFESSIONNELLES

À Angers : 10 h 30 manifestation interprofessionnelle, départ de la place Leclerc

À Saumur : 10 h 30 place Bilange

À Cholet : 18 h, devant la maison des syndicats

jeudi 30 janvier 2020 RETRAITE AUX FLAMBEAUX A Angers 18h00 au Ralliement le tract c’est là

PDF - 929 ko
30 janvier p1

29 janvierp2

Publié le 19 janvier, par Solidaires 49

T I 19 janviier P2La retraite Macron , on n’en veut pas  ! L’intersyndicale départementale vous appelle à rejoindre les initiatives suivantes :

Dimanche 19 janvier 2020 • 10 h 30 : Diffusion sur le marché de Monplaisir ANGERS

Lundi 20 janvier 2020 • 6 h diffusion intersyndicale devant le dépôt des bus Irigo

Mercredi 22 janvier 2020 • 7 h 15 et 11 h 30, diffusions du tract intersyndical • 14 h Rassemblement à Carrefour Grand Maine et diffusion.

Jeudi 23 janvier 2020 • 18 h Retraite aux flambeaux (comme dans toutes les villes de France.) À Angers, rendez-vous place du Ralliement

vendredi 24 janvier 2020, jour de l’examen du projet de Loi par le Conseil des ministres JOURNÉE MASSIVE DE GRÈVE ET DE MANIFESTATION INTERPROFESSIONNELLE À Angers : 11 h manifestation interprofessionnelle. Départ de la gare d’Angers

La retraite Macron , on n’en veut pas  ! le tract c’est ici :

PDF - 824.2 ko
tract intersyndicale du 24 janvier 2020

T I 19 janvier p1

Publié le 17 janvier, par Solidaires 49

Communiqué de Presse - Angers, le 17 janvier 2020

42 JOURS PLUS TARD :

UN MOUVEMENT MAJORITAIRE ET INEDIT !

le communiqué complet c’est là :

PDF - 270.1 ko
Communiqué du 17/01/2020

Publié le 14 janvier, par Solidaires 49

La retraite Macron, on n’en veut pas !

La majorité de la population, l’immense majorité des salarié·e·s, rejettent la réforme Macron

Actions prévues : MERCREDI 15 JANVIER 7 h 15 diffusions massives ronds-points Orgemont Écouflant St Barthélemy Beaucouzé

JEUDI 16 JANVIER 15 h Assemblée des secteurs 16 h 30 Manifestation au RALLIEMENT 18 h 45 Spectacle sur le parvis du théâtre d’Angers

Vendredi 17 janvier 20 h salle EMSTA L Ponts-de- Cé, concert de soutien aux grévistes le tract complet c’est ici :

PDF - 726.1 ko
retraites tract intersyndical du 14/01

retraite tract du 13/01 recto

Publié le 12 janvier, par Solidaires 49

Pour le RETRAIT DU PLAN DE DESTRUCTION DE NOS RETRAITES  !

Mardi 14 janvier 2020

Manifestation à 14 h place Leclerc à Angers

PDF - 764.7 ko
tract grève et manifestation du 14 janvier 2020

Publié le 12 janvier, par Solidaires 49

Le courrier d’Edouard Philippe… un pas de côté mais pour mieux nous imposer son projet

Après des semaines de pas de deux avec la CFDT autour de la question de l’âge pivot, le gouvernement retire les 64 ans de son projet immédiat. C’est le signe de son malaise, des divisions gouvernementales, de la force de notre mouvement qui met à mal ses objectifs.

Mais c’est d’abord une manœuvre

On est en plein faux semblant :
-  L’âge de 64 ans est enlevé pour le moment, il reste pourtant une référence et l’âge d’équilibre est maintenu dans le projet de loi et avec lui la volonté de faire travailler plus longtemps.
-  Une conférence aura lieu mais le contenu est d’ors et déjà verrouillé : il y aura un âge d’équilibre et il n’y aura pas d’augmentation des cotisations.

Le gouvernement fait mine de donner la main aux « partenaires sociaux » jusqu’en avril mais il la garde en dernière analyse dans le cadre inchangé du projet de retraites à points. Et il prévoit d’agir par ordonnances. On se souvient de la méthode utilisée lors de la négociation de l’assurance chômage où le gouvernement a pris la décision au final contre l’ensemble des syndicats, avec comme conséquence, la baisse de l’indemnisation et l’augmentation du contrôle des chômeurs et chômeuses.

La règle d’or de l’équilibre est toujours là

Tout cela parce que la règle d’or de l’équilibre est maintenu et constitue la contrainte majeure : 14% maximum de dépenses de retraite dans le PIB quel que soit le nombre de retraité-es. On est donc toujours dans le même cadre : une menace contre le temps de travail et une menace sur le montant des pensions.

Les centaines de milliers de grévistes et de manifestant-es depuis le 5 décembre ne se laisseront pas abuser. Les journées des 14, 15 et 16 janvier proposées par l’intersyndicale seront l’occasion de le montrer et de renforcer encore la grève reconductible et les manifestations pour le retrait.

le communiqué à télécharger :

PDF - 138.5 ko
communiqué du 11 Janvier 2020

Publié le 9 janvier, par Solidaires 49

GÉNÉRALISONS LA GRÈVE POUR LE RETRAIT DU PLAN DE DESTRUCTION DE NOS RETRAITES !

Le vendredi 10 janvier 2020

Diffusion massive 07h30 Rond point de carrefour St- serve.

RDV parking MC Donald

puis rassemblement devant la gare à 11h00

Samedi 11 Janvier 2020

Manifestation à 14h30 Place Leclerc à Angers

PDF - 1.1 Mo
le tract du 9-10-11 janvier

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...