Derniers articles

Publié le 11 septembre, par Solidaires 49

Appel à la mobilisation pour un droit au repos dominical Non à l’ouverture des commerces le dimanche !

le 15 septembre 2019 à partir de 08h45 tous devant Carrefour Grand Maine

  1. Boulevard du grand Launay à Angers

le texte d’appel intersyndical est ici

PDF - 162.4 ko
Appel à la mobilisation pour un droit au repos dominical

Publié le 10 septembre, par Solidaires 49

semaine de grève mondiale pour le climat du 20 au 27 septembre à Angers

PDF - 162.1 ko
grève mondiale pour le climat à Angers

Publié le 9 septembre, par Solidaires 49

Parce qu’à Angers l’extrême-droite s’est toujours heurtée à une mobilisation populaire déterminée, nous appelons à un rassemblement, samedi 21 septembre, à 15h, place du pilori.

Publié le 4 septembre, par Solidaires 49

100 féminicides de trop au 1er septembre !

Début juillet, elles étaient 75 femmes tuées sous les coups de leur conjoint ou exconjoint... Au 1er septembre nous avons atteint le 100ème féminicide.

Demain, Marlène Shiappa, secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes entame le « Grenelle » des violences conjugales annoncé début juillet dernier. Y participeront, certaines associations (triées on ne sait sur quel critère), dont #NousToutes, invitée au dernier moment. Selon nos informations, les syndicats n’ont pas été conviés, ce qui dénote d’un manque patent : la sphère professionnelle est aussi le lieu où existent les possibilités de détecter les violences, de protéger et d’autonomiser les femmes victimes. On pourrait ainsi mettre en place ou consolider notablement de vrais outils contre ces violences, à l’image des normes de l’Organisation Internationale du Travail récemment renforcées sur ces points.

Solidaires lutte depuis des années pour que les violences conjugales détectées sur le lieu de travail soient reconnues comme relevant de la responsabilité de l’employeur. Il est nécessaire d’apporter des réponses concrètes aux femmes victimes et de les protéger de toute sanction professionnelle ou licenciement : Orientation vers des associations spécialisées, rôle du CSE ou du CHSCT, congés exceptionnels, aménagements horaires, et de postes, mutations facilitées etc. Il est urgent de prendre des mesures concrètes, même si à l’image de la politique gouvernementale sur ces enjeux, on peut fortement craindre avec ce Grenelle, une opération de comm’ autour de quelques mesurettes !

Plus largement, les mesures à appliquer sont déjà connues : aucune plainte refusée et sans suite, ce qui veut dire, tenir compte de la parole des femmes ; des mesures de protection rapides ce qui veut dire, fin de l’impunité des agresseurs ; des places suffisantes en hébergement d’urgence dans tous les départements ; des fonds pour les associations qui accompagnent les femmes victimes… Il faudra aussi un budget à la hauteur des ambitions, et nous réclamons comme d’autres organisations féministes un milliard pour financer toutes ces mesures !

Répétons le aussi, il faut s’attaquer au système patriarcal partout et constamment, dès l’école maternelle, dans la rue, dans les médias, dans les entreprises, au travail comme dans toutes les organisations collectives. C’est ce système qui « autorise » socialement ces conduites de dominations, de violences envers les femmes jusqu’à la mort de centaines d’entre elles chaque année. Luttons toutes et tous pour y mettre fin !

Publié le 4 septembre, par Solidaires 49

Préavis de grève Fonction publique dans le cadre de la "Grève mondiale pour le climat" des 20 et 21 septembre 2019

Paris, le 4 septembre 2019 Madame Gaëlle Martinez Union Syndicale Solidaires Déléguée générale fonction publique 31 rue de la Grange aux belles 75010 PARIS

à

Monsieur Gérald Darmanin Ministre de l’action et des comptes publics 139 Rue de Bercy 75012 – PARIS

OBJET : préavis de grève pour les journées des 20 et 21 septembre 2019

Monsieur le Ministre, Solidaires Fonction Publique dépose un préavis de grève pour le vendredi 20 et le samedi 21 septembre 2019 (ce préavis comprend la nuitée en amont de ces journées pour les personnels travaillant en horaires décalés).

Ce préavis concerne l’ensemble des personnels titulaires, stagiaires, contractuels et auxiliaires des trois versants de la fonction publique et des établissements publics (y compris ceux présentant un caractère industriel et commercial) ainsi que les personnels titulaires et non titulaires de droit public exerçant leurs fonctions dans les sociétés anonymes et les établissements d’enseignement privé.

Ce préavis concerne également tous les personnels travaillant dans les assemblées parlementaires.

Ce préavis vise à permettre à tous-te-s les agent-e-s qui le souhaitent de participer à la grève mondiale pour le climat organisée les 20 et 21 septembre prochains.

Les syndicats de Solidaires Fonction Publique souhaitent ainsi, une fois de plus, témoigner de leur investissement en matière de changement climatique.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma parfaite considération.

Pour l’Union Syndicale Solidaires Fonction Publique Gaëlle Martinez

Publié le 8 juillet, par Solidaires 49

Lutter contre les violences sexistes et sexuelles : ASSEZ DE BLABLA, DU CONCRET !!

DANS LE MONDE DU TRAVAIL, NI VIOLENCES NI HARCÈLEMENT ...MAINTENANT !

Le 21 juin 2019 une nouvelle convention de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) pour combattre la violence et le harcèlement au travail a été adoptée, grâce à la mobilisation internationale de syndicats et des organisations internationales féministes.

Elle reconnaît notamment que le harcèlement sexuel fait partie des violences et harcèlement fondés sur le genre, que ces violences sont incompatibles avec le travail décent.

la suite c’est ici :

PDF - 330.6 ko
Violences oit et grenelle

Publié le 5 juillet, par Solidaires 49

L’Union syndicale solidaires 49 a appris récemment l’installation d’un nouveau local d’extrême-droite à proximité de la Bourse du Travail d’Angers, au 31 de la rue du Cornet.

Qu’il soit à proximité de notre Bourse du Travail, en centre-ville ou dans un autre quartier ; cela ne change rien pour nous ! L’extrême droite est un ennemi mortel pour les travailleurs et les travailleuses !

Publié le 2 juillet, par Solidaires 49

Canicule, on attend la prochaine ? Dérèglements climatiques La France métropolitaine vient de connaître une vague de très forte chaleur avec des températures supérieures à 35 C° dans 80 % des départements. Cette canicule s’accompagne dans les grands centres urbains d’une pollution à l’ozone. Cette situation est exacerbée en ville en raison du phénomène d’Îlot de Chaleur Urbain (ICU) notamment à Paris, Lyon et Marseille. Ce type de phénomène devrait se répéter et s’intensifier dans les années à venir selon les scientifiques.

Cette chaleur excessive a un impact sur les conditions de travail. Même le gouvernement s’est senti obligé de le reconnaître en incitant le patronat à adapter les rythmes de travail ! ... la suite ici

PDF - 129.7 ko
01/07/2019

Les jeunes pour le climat lancent une nouvelle journée internationale de grève le 20 septembre. Ils sont d’ores et déjà soutenus par les syndicats de travailleurs-euses en Grande Bretagne, aux USA et en Allemagne. En France, l’Union syndicale Solidaires appelle à les soutenir par la grève et dans la rue.

Publié le 1er juillet, par Solidaires 49

Nantes, le 25 juin 2019

Catherine TUCHAIS, Secrétaire générale FSU Loire -Atlantique Michel LE ROCH, secrétaire général FO Loire-Atlantique Fabrice DAVID, secrétaire général CGT Loire-Atlantique Jean BRUNACCI et Pascal FREMONT, secrétaires généraux Solidaires Loire-Atlantique Mathéo BESLOT , secrétaire général MNL Loire-Atlantique

A

Claude d’HARCOURT Préfet de la région des Pays de la Loire et du département de Loire-Atlantique

Lettre ouverte à Monsieur le Préfet des pays de la Loire et de Loire-Atlantique

Objet : Intervention policière et gazage lors de la fête de la musique de Nantes : une conception inquiétante du maintien de l’ordre

Monsieur le Préfet,

Lors de la fête de la musique au Hangar à Bananes vendredi dernier, les décibels ont duré au-delà de la limite prévue et autorisée. L’état d’excitation, commun en de telles circonstances, n’était pas incontrôlable, mais l’arrivée des forces mobiles a généré une situation de tension aiguë.

Plusieurs témoins, présents et à proximité, membres de nos syndicats, ont assisté aux évènements qui auraient pu être évités avec une autre stratégie dite de « maintien de l’ordre ». Rien ne justifiait une intervention de gazage en réponse à des jets de projectiles, qui n’auraient sans doute pas eu lieu dans le cadre d’un constat de police ordinaire. Le fait d’envoyer des forces de l’ordre inadaptées est le premier signal d’un maintien de l’ordre « disproportionné ».

En tant que représentant de l’Etat, vous avez certes la responsabilité du maintien de l’ordre, mais ce dernier doit être adapté à la situation. En l’occurrence, il ne l’était pas. Le recours avéré au gazage, le fort soupçon d’usage de LBD ne sont pas une réponse acceptable à quelques jets de projectiles. Le gazage a entraîné la chute d’au moins 14 personnes (principalement des jeunes) dans la Loire, quai Wilson. La panique, les suffocations, la visibilité réduite près de la berge sont consécutives à ces tirs.

La ville de Nantes aurait dû depuis bien longtemps sécuriser les abords des rives, déjà réputées pour des chutes dont certaines graves ou fatales. Cela étant, la responsabilité de l’intervention policière et de ses conséquences vous incombe : Y a-t-il eu plus de 14 personnes tombées à l’eau ? La disparition inquiétante d’un jeune homme est-elle liée à la charge des forces de l’ordre ?

Il est heureux que les pompiers, placés eux aussi sous votre autorité, aient pu intervenir à temps et avec compétence. Ils ont secouru indubitablement des vies mises en danger à cause d’une conception irraisonnée et aveugle du « maintien de l’ordre ».

Nantes subit depuis des années un engrenage malsain et une multiplication d’incidents liés à l’utilisation de la force publique, mettant en cause la chaîne de commandement et les ordres donnés, au niveau local comme au niveau national. Nos organisations syndicales s’alertent de cette situation.

Le syndicalisme est particulièrement attaché au respect de toutes les libertés démocratiques, en particulier la liberté de manifester. Nous sommes donc très vigilants sur la conception du maintien de l’ordre en Loire-Atlantique, en particulier pour assurer la sécurité de nos manifestations déjà mises à mal. Nous sommes réellement inquiets du tour donné et vous demandons qu’une rencontre soit organisée en urgence avec vous sur ce sujet.

L’intersyndicale FSU, FO, CGT, MNL et Solidaires

Publié le 18 juin, par Solidaires 49

Communiqué de presse des syndicats SUD, FO, CGT du CHU d’Angers . Urgences du CHU d’Angers en grève depuis le 2 mai, sous effectifs encore ce week-end, un évènement dramatique, la Direction doit réagir immédiatement !

Angers le 17 juin 2019

Ce Samedi 15 juin, à l’accueil des urgences du CHU, un événement dramatique s’est produit plongeant l’équipe, pour la seconde fois en quelques mois, dans l’effroi. L’absence de prise en charge d’un patient valide faute d’infirmière disponible (occupée avec un autre patient) se présentant à l’accueil, a eu pour conséquence son départ vers un autre établissement. Son décès a eu lieu pendant le transport dans son véhicule. A notre connaissance, ces faits ont donnés suite à deux alertes à la Direction ainsi que d’une plainte.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...