Derniers articles

Publié le 22 septembre, par Solidaires 49

Samedi 26 septembre 2020, place du Ralliement de 14h à 17h

Parce qu’il faut défendre et développer nos services publics (y compris territoriaux), relocaliser les productions essentielles, produire mieux et durablement, travailler moins pour travailler toutes et tous, débattons des 34 mesures proposées dans ce plan de sortie de crise.

C’est une première contribution au débat nécessaire pour engager la reconversion écologique et sociale de nos sociétés.

La construction d’un futur écologique, démocratique, féministe et social, ne sera possible que s’il regroupe largement la population autour d’initiatives et de mobilisations locales et nationales.

Samedi 26 septembre 2020, place du Ralliement de 14h à 17h

PDF - 1.7 Mo
Angers 26 septembre 2020 plan de sortie de crise
PDF - 471.4 ko
plan de sortie de crise - plus jamais ça

Publié le 20 septembre, par Solidaires 49

La Direction du CHU d’Angers doit tenir ses engagements.

Reconnaissance en maladie pro pour les collègues atteints du COVID, le gouvernement affiche un mépris rarement atteint !

Le 14 septembre 2020 le décret tant attendu, relatif à la reconnaissance en maladie professionnelle du COVID 19, est paru. Malgré les déclarations de Macron et Véran, ce décret est une injure pour tous les personnels.

Pour obtenir la reconnaissance en maladie pro il faudra avoir été placé sous oxygénothérapie !!!! Cette condition très restrictive exclut de fait la quasi-totalité des collègues ayant contracté la maladie. Pourtant, nous sommes nombreux à avoir été atteints et en arrêt, par notre proximité avec des patients COVID +, par le manque de moyens de protections à notre disposition, par des choix d’organisations de service favorisant l’apparition de clusters…

La Directrice du CHU a, depuis le début de la crise sanitaire et à de nombreuses reprises, affirmé qu’elle prendrait en charge, soit en accident de travail ou en maladie pro, tous les collègues du CHU atteint du COVID. Ce décret ne lui permet pas de faire obtenir le statut de maladie pro. La Directrice du CHU, dans le respect de ses engagements auprès de tous les salariés du CHU, a la possibilité de reconnaître en accident de travail les collègues ayant été atteints par le COVID 19 et ce sans critères restrictifs.

Le syndicat Sud Santé Sociaux, demande donc, que la Directrice du CHU tienne ses engagements et valide les demandes de reconnaissance en accident de travail pour tous les collègues ayant été en arrêt pour COVID +.

PDF - 60.3 ko
la direction doit tenir ses engagements

Publié le 20 juin, par Solidaires 49

On est là ! Rassemblement : mercredi 24 à 17h devant l’IA à Angers Pour défendre le service public et faire entendre nos revendications ! Les organisations syndicales FSU, FNEC FP FO, SUD éducation et CNT du Maine et Loire, après avoir pris connaissance des déclarations du président puis du ministre concernant les dispositions envisagées à partir du 22 juin , réagissent : la suite c’est là :

PDF - 103.6 ko
communique_intersyndical-fsu_fo_sud_cnt

Publié le 10 juin, par Solidaires 49

LA SATISFACTION DES REVENDICATIONS DES PERSONNELS HOSPITALIERS ET LE RETRAIT DE LA LOI D’URGENCE « SANITAIRE  »

L’intersyndicale départementale appelle l’ensemble des salarié·e·s du privé et du public à manifester avec eux, le 16 juin.

LES PERSONNELS HOSPITALIERS N’ONT BESOIN NI DE MÉDAILLES NI D’APPLAUDISSEMENTS. ILS EXIGENT DES POSTES ET DES SALAIRES DÉCENTS. SOUTENONS-LES ! Vous les avez applaudis, MAINTENANT VENEZ LES SOUTENIR AVEC NOUS DANS LA RUE.

LE 16 JUIN, TOUS DANS LA RUE ANGERS : 11 heures, place du Ralliement

PDF - 168.9 ko
appel commun du 16 juin :

appel commun du 16 juin :

L’intersyndicale départementale appelle l’ensemble des salarié·e·s du privé et du public à manifester avec eux, le 16 juin.

LES PERSONNELS HOSPITALIERS N’ONT BESOIN NI DE MÉDAILLES NI D’APPLAUDISSEMENTS. ILS EXIGENT DES POSTES ET DES SALAIRES DÉCENTS. SOUTENONS-LES !

Publié le 10 juin, par Solidaires 49

LES MASQUES, OUI ! LES BÂILLONS, NON !

Face à la crise, ni état d’urgence liberticide

ni dégradation du Code du travail et des statuts.

D’ores et déjà, nos organisations syndicales appellent à un RASSEMBLEMENT LE JEUDI 11 JUIN A 17 H 30 A ANGERS DEVANT LA PRÉFECTURE

PDF - 134.1 ko
Appel commun 11 juin 2020

Ce n’est pas à la population et aux travailleuses(eurs) de payer

Publié le 27 mai, par Solidaires 49

Plan de sortie de Crise Plus Jamais ça : 34 mesures pour un plan de sortie de crise

Mardi 26 mai, 20 organisations associatives et syndicales publient un plan de sortie de crise.

Dans un document détaillé de 24 pages, les organisations signataires défendent 34 mesures pour répondre de concert aux enjeux sanitaires, sociaux, économiques et écologiques auxquels font face nos sociétés.

PDF - 471.5 ko
Plan de sortie de crise

Publié le 8 mai, par Solidaires 49

Communiqué du 07 Mai 2020

Communiqué de l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires de Maine-et-Loire Déconfinement :

Un impératif : garantir la protection sanitaire et sociale de tous

PDF - 98.2 ko
Communiqué du 7 mai 2020 Déconfinement

Publié le 7 mai, par Solidaires 49

NON AUX OUVERTURES APRES 20 HEURES NON AUX OUVERTURES LES DIMANCHES ET LES JOURS FÉRIÉS

L’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, CFE-CGC, CFTC, UNEF et UNL du Maine-et-Loire s’adresse aux pouvoirs publics et leur demande de ne pas autoriser ces ouvertures. À partir du 11 mai, les employeurs de la grande distribution ont décidé de reprendre les horaires pratiqués avant la crise sanitaire, et donc d’ouvrir parfois jusqu’à 22 heures.

PDF - 158.8 ko
Communiqué ouverture des commerces

Publié le 28 avril, par Solidaires 49

Communiqué unitaire de l’intersyndicale CGT, FSU et Solidaires du Maine-et-Loire.

Alors que le monde entier fait face à la pandémie, ce premier mai sera plus que jamais la journée internationale de luttes des travailleuses et travailleurs.

Publié le 24 avril, par Solidaires 49

COMMUNIQUE COMPORTEMENT DES ENTREPRISES DU MAINE-ET-LOIRE FACE A L’EPIDEMIE DE COVID-19

Depuis le mardi 17 mars, le gouvernement a mis en place un confinement sur l’ensemble du territoire pour faire face à un ennemi invisible, pour éviter une propagation trop rapide du Covid-19 qui entrainerait une saturation des lits de réanimation. Le message était clair « Restez chez vous », toutes les activités non essentielles au pays doivent cesser.

Le gouvernement Marcon après s’être attaqué durement aux conditions de travail des soignants (coupes budgétaires drastiques sur la santé publique, politique de tarification à l’acte…), se rend compte aujourd’hui que nous avons besoin d’eux.

Celles et ceux qui étaient traités de privilégiés il y a quelques mois, qui ont été méprisés par le gouvernement, ignorant totalement leur détresse pendant des mois de grèves… Celles et ceux là sont aujourd’hui devenu des héros.

Il était temps d’ouvrir les yeux, mais en attendant nos patrons vont-ils jouer le jeu et cesser leur activité pour aider nos soignants ? Les fabrications de camions, de bateaux, de pneus, d’isolations thermiques, ou même d’horloges sont-elles essentielles à la vie du pays ?

L’occasion pour le syndicat SUD Industrie 49 de faire un tour d’actualité sur différentes sociétés du Maine-et-Loire.

PDF - 236.8 ko
communiqué Sud Industrie du Maine et Loire

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...